• agar agar

    L’agar agar est fabriqué à partir d’algues rouges et est reconnu pour ses qualités gélifiantes puissantes ; il est donc parfait pour remplacer une gélatine d’origine animale.

    Il faut le doser avec modération : 1 cuiller à café rase (2 grammes) équivaut à 6 feuilles de gélatine ! On compte donc 1 cuiller à café pour 50 cl de liquide à gélifier.

    La gelée se forme à condition d'être chauffée à 90 °C, mais ne "prend" qu'à une température de 40 °C environ.

    D’origine végétale, l’agar-agar est un produit qui conviendra aux végétariens ou végétaliens. C’est aussi un amincissant naturel très prisé des Japonais(es). Il est composé de fibres solubles, que l'on trouve aussi dans les pommes, l'avoine et dans bien d'autres aliments. Une fois consommé, il se gonfle d'eau dans l'estomac et forme un gel qui capte les graisses et les sucres. Impossible à digérer, il s'élimine directement et n'est pas stocké par l'organisme. En gonflant, il prend la place que ne prendront pas les autres aliments. C'est donc un ingrédient intéressant d'un point de vue diététique puisqu'il accélère la satiété, retardant la sensation de faim d'une part, mais fait aussi baisser le nombre de calories consommées.  

    Utilisation dans un but amincissant: ajouter une cuiller à café d'agar agar dans un liquide très chaud (thé, café, bouillon etc...) et le boire immédiatement.

    Les Japonais utilisent beaucoup l'agar agar, comme nous utilisons la gélatine. Mais à la différence de celle-ci qui se compose principalement de protéines, l'agar-agar est antibactérien, les microbes ne s'y développent pas. Vous pouvez donc conserver plus longtemps, sans risque, les plats que vous préparez. L'industrie alimentaire l'utilise beaucoup en tant qu'additif, pour les glaces et les bonbons notamment. Vous pouvez le repérer sur les emballages sous l'appellation E 406. L'intérêt réside aussi dans le fait qu'il est totalement inoffensif. Il y a autant de risque à consommer trop d'agar-agar que de pommes ; comme tout aliment à base de fibres, il agit sur le transit intestinal ; à trop forte dose, il devient laxatif. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :